La restauration du futur, un enjeu du présent

La restauration du futur, un enjeu du présent

menu digital restaurationLes 28 et 29 novembre 2017, TastyCloud était présent au « Food Hotel Tech », le premier salon à Paris dédié à l’application du digital dans les domaines de l’hôtellerie et de la restauration.

Une occasion d’échanger sur notre solution clé-en-main de menus sur tablettes tactiles pour les restaurantsbarsboîtes de nuit ou room services des hôtels.

Associer les mots « restauration/service » et « numérique/digital » peut soulever des interrogations, notamment lorsqu’un établissement privilégie l’accueil et la convivialité via l’humain.

Certains de nos échanges avec les restaurateurs peuvent d’ailleurs débuter par une phrase du type « Je ne veux pas remplacer mes serveurs par des tablettes ! ». L’idée n’est bien entendu pas de les supprimer, mais au contraire de mettre en avant le service sur de l’expérience client en leur libérant du temps sur des tâches à peu de valeur ajoutée.

Il est vrai que l’équipe sur place connaît les avantages/inconvénients de son concept, de son service, les comportements ainsi que la typologie de ses clients. Cependant, les attentes de ces derniers peuvent être très variées compte tenu de leur diversité, pouvant être locaux/habitués ou de passage, connaisseurs ou amateurs, timides ou non, exigeants ou moins, francophones ou pas.

Notre propos est de présenter ce qu’apporte le numérique en le mettant au service des clients et des collaborateurs :

  • Mettre en valeur les plats, créations, cocktails, l’établissement avec des images, des photos professionnelles. En un mot, valoriser l’univers du restaurant qui en fait un lieu unique.
  • Donner des informations précises sur la composition des plats, la taille des portions, le mode de préparation, la provenance d’ingrédients, la valeur nutritionnelle, les allergènes et les intolérances. Chaque client a ses préoccupations, comment être sûr de pouvoir ainsi répondre à chacune d’entre elles ? Il peut ne pas oser dire qu’il ne comprend pas, ou se limiter sur le nombre de questions face à un serveur dans le rush du service.
  • Traduire le menu dans la langue des clients principaux. Combien d’entre vous se sont déjà retrouvés face à une carte totalement incompréhensible en allant au restaurant à l’étranger ? Comment ne pas ressentir la frustration de ne pas être en mesure de faire son choix en connaissance de cause ? Une tablette c’est un menu accessible jusqu’à 25 langues, de quoi satisfaire tout de monde.
  • Dédier le temps d’un collaborateur au conseil et à l’échange, en s’appuyant aussi sur des images plutôt qu’à une « récitation » mécanique, en oubliant parfois un ou deux éléments pourtant essentiels. Le serveur n’aura plus à vous faire imaginer un plat qui n’aura in fine rien à voir avec l’idée que vous vous en serez faite.
  • Synchroniser le menu avec les stocks en 1 clic. Dès qu’un plat vient à manquer, désactivez-le d’un seul geste de la carte et il disparaitra instantanément. De cette manière, limitez les aller-retour et les risques de mauvaise communication entre la cuisine et les serveurs qui devront annoncer « qu’il n’y en a plus malheureusement ». L’aspect déceptif est ainsi écarté pour le client qui évitera la mauvaise nouvelle au moment de recevoir la carte.
  • Permettre aux clients de passer commande tout au long du repas, sans attendre qu’un serveur soit disponible. Certains clients se laisseraient volontiers tenter par un dessert ou un café s’ils savaient à coup sûr que le temps ne leur ferait pas défaut. Il n’est pas rare de ne pas pouvoir prendre une douceur au moment du « coup de feu » d’un établissement faute de pouvoir interpeller le serveur pour avoir la carte et passer commande.
  • Actualiser et modifier les menus, rapidement et sans limite. Il est possible de changer instantanément les informations des produits dès que souhaité, ajouter les plats de manière autonome lorsqu‘il y en a de nouveaux. Il est même possible de prendre et ajouter n’importe quelle photo à partir d’un bon smartphone ou d’un appareil photo.
  • Supprimer les temps, les coûts d’édition et d’impression de la carte papier. Envie de supprimer un plat qui se vend moins bien sans devoir réimprimer toute la carte ? De faire un test sur une durée limitée ? De corriger une faute d’orthographe passée inaperçue lors de la relecture ? Faites-le le jour même sans aucun coût ni délai lié à l’impression sur un support papier.
  • Dans les restaurants équipés de menus digitaux, il a été constaté qu’un service avec tablettes contribue à augmenter le ticket moyen par personne entre 2€ ET 8€ suivant le type d’établissement et le profil de sa clientèle. La qualité de l’expérience proposée apporte des avantages aux clients comme aux professionnels des CHR.
  • Suivant les objectifs et équipements des établissements, il est possible de développer d’autres applications ou de se connecter aux solutions existantes : commander, payer, gérer les stocks, créer un lien avec votre site internet pour avoir un menu toujours à jour, etc.

 

Si application et tablettes s’adaptent à différents types d’établissements tels que les restaurants, bars, hôtels avec room service ou espaces de co-working), elles se déploient également sur différentes gammes (luxe, haut de gamme, milieu de gamme, économique ; traditionnel, tendance, gastronomique, festif ou encore à thème).

 

À lire également :
Restaurants : 6 tips pour un menu qui mettra l’eau a la bouche de vos clients

– Menus sur tablettes tactiles pour les restaurateurs : quels avantages ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *